You are here: News

News
Search

L’OCDE s’engage pour la forêt française avec Reforest’Action

En partenariat avec Reforest’Action, l’OCDE a planté 3900 arbres à Bréval, dans les Yvelines. Un geste fort en faveur de l’environnement.

L’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economiques) promeut des politiques favorisant le renforcement du bien-être socio-économique à travers le monde, en examinant les questions qui affectent directement la vie des populations, et notamment la question environnementale.

Afin d’impliquer ses agents dans le déploiement de sa propre stratégie de développement durable, l’OCDE a choisi cette année de planter un arbre pour chacun de ses collaborateurs, en partenariat avec Reforest’Action.

La plantation de 3 900 arbres a ainsi été achevée ce mois de mars dans la forêt de Bréval, dans les Yvelines, afin de restaurer une parcelle affectée par un dépérissement d’arbres. Avec la volonté de reconstituer la forêt native, composée de chênes et d’arbres fruitiers, ce sont autant de merisiers, d’alisiers, de chênes et de châtaigniers qui ont pris racines au cœur de ce bois francilien. Renforcement de la biodiversité de la région, stockage du CO2, restauration du paysage environnant : les bénéfices attendus de ces multiples essences ne sont pas des moindres !

Afin de marquer cette action en faveur de la forêt dans l’esprit de ses collaborateurs, l’OCDE a en outre choisi de participer à une journée de plantation d’arbres organisée par Reforest’Action au parc de Thoiry ce mercredi 29 mars.

Sous un magnifique ciel bleu de printemps, 40 magnolias en fleurs ont été mis en terre par plusieurs ambassadeurs auprès de l’OCDE ainsi que par le Secrétaire Général de l’organisation et des membres du personnel, tous réunis pour cet événement unique et encadrés par les équipes de Reforest’Action.

La dimension participative du projet a séduit l’ensemble des dignitaires, qui ont contribué chacun à l’amélioration de l’environnement, un arbre à la fois !

Publié dans Arbres, Biodiversité, Forêt, France, Reforestation | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Sénégal : signature d’un partenariat public-privé en faveur des femmes

Début 2017, notre partenaire la SOPREEF a engagé une coopération avec la mairie de Sokone destinée à favoriser le développement commercial par les femmes de produits issus des arbres.

Sokone, bourgade du sud du Sénégal arrimée à la façade atlantique compte quelque 10 000 habitants. C’est autour de cette cité agricole que se déroule notre projet de reforestation conduit localement par nos partenaires la SOPREEF et Kinomé.

Ces dernières années, l’urbanisation a grignoté les terres arables des alentours abimant sensiblement ainsi les emplois agricoles, poussant les populations à rechercher des terrains cultivables dans les villages environnants. Face à ce défi socio-économique, le maire de la ville a décidé de réagir en s’appuyant sur la SOPREEF, entreprise sociale locale partenaire de Reforest’Action. Sur place, la SOPREEF plante des arbres en agroforesterie et en valorise les produits, notamment via la production d’huiles issues des graines des végétaux. Elle est aussi l’un des principaux employeur et formateur de stagiaire de la commune.

Début 2017, la mairie de Sokone et la SOPREEF décident d’unir leurs efforts à travers un partenariat visant à favoriser la commercialisation des produits de l’entreprise solidaire pour venir en appui au Groupement d’Intérêt Economique des femmes.

Les bénéfices du développement commercial des huiles de SOPREEF par ces femmes sont doubles. En valorisant ces produits sur des foires et manifestations socio-culturelles nationales, les femmes vont diversifier et développer leurs activités. En outre, une partie des revenus ainsi générés sera placée dans un fonds de solidarité destiné à faire face aux problèmes sociaux qu’elles rencontrent.

Vous souhaitez planter des arbres au Sénégal, à vous de jouer !

 

Publié dans Arbres, Biodiversité, déforestation, Désertification, développement social, Projet, Reforestation, Sénégal | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Mini-planteurs en action : 2 000 arbres plantés dans les Yvelines

Il n’y a pas d’âge pour planter ses premiers arbres ! Une ribambelle d’enfants de l’école primaire de Bréval, dans les Yvelines, a répondu à l’appel de Reforest’Action et du magasin Leroy Merlin de Mantes Buchelay le 10 mars dernier, aux côtés de clients et de collaborateurs de l’enseigne, pour planter 2000 arbres à Neauphlette.

L’enseigne s’est engagée avec Reforest’Action à financer la plantation de 2 000 arbres dans son département pour agir concrètement en faveur son environnement local dans le cadre de sa démarche RSE.

Sous un temps encore hivernal, l’après-midi s’est ouverte par un temps d’éveil aux enjeux de l’arbre et de la forêt, mené par Stéphane Hallaire, fondateur et président de Reforest’Action, et Philippe Gourmain, président des experts forestiers de France.

Mettre les jeunes pousses en terre, installer les protections pour les mettre à distance de l’appétit de la faune : tout le processus de plantation a ensuite été expliqué aux jeunes participants, afin qu’ils puissent le reproduire à leur tour.

C’est donc avec enthousiasme et application que les mini-planteurs ont entrepris de redonner vie à la forêt de Neauphlette.

Une expérience inoubliable pour ces enfants qui, sensibilisés à la nature et à l’environnement, en deviendront les premiers défenseurs.

Vous aussi, plantez un arbre en France pour les générations futures !

Publié dans Arbres, Biodiversité, Forêt, France, Reforestation, RSE | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Au Pérou, les communautés locales co-construisent le projet de reforestation

Nouvelles venues dans notre projet de reforestation du Nord Pérou, les communautés El Progresso et La Ancajima ont récemment participé à des ateliers de programmation avec nos partenaires locaux AIDER et Kinomé. Objectif : dessiner ensemble l’avenir du projet.

Elles sont les chevilles ouvrières du projet et les premières gardiennes de la forêt sèche du Nord Pérou. Les communautés El Progresso et La Ancajima sont installées dans la région de Piura au climat aride. Nouvelles parties prenantes dans la dynamique de reforestation régionale, ces deux communautés ont récemment participé à des ateliers organisés par nos partenaires locaux AIDER et Kinomé.

Objectif des travaux : permettre à chacun d’exprimer ses habitudes, difficultés et besoins. A l’aide d’outils variés tels que la cartographie participative ou le calendrier des saisons, des échanges émergent et accouchent de visions partagées.

Plusieurs pistes d’actions ont ainsi fleuri. L’une d’entre elles concerne l’amélioration des pratiques d’élevage et la gestion durable des pâturages qui pourraient notamment contribuer à réduire les pressions sur les arbres et la forêt. Autre thème d’intérêt, l’arrivée du moringa dans la région. Le gouvernement local a récemment distribué des graines de cet arbre aux très nombreuses vertus à un petit nombre de citoyens. Bonne nouvelle : leur semis a été couronné de succès !

Les membres d’El Progresso et La Ancajima qui ont eu vent de l’apparition du moringa, ont fait part à AIDER et Kinomé de leur désir de planter cet arbre utile autant pour leur terre, leur bétail, leur santé que leur développement économique. Cette piste comme d’autres est donc désormais à l’étude chez nos partenaires. Affaire à suivre dans les mois à venir.

D’ici là, si vous souhaitez planter des arbres au Nord Pérou, rendez-vous ici !

Publié dans Arbres, Biodiversité, déforestation, Désertification, développement social, Pérou, Projet, Reforestation | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Plus de 16 000 arbres plantés en Amazonie péruvienne

Au cours des quatre derniers mois Reforest’Action a planté plus de 16 000 arbres dans la partie péruvienne de l’Amazonie grâce au soutien de notre partenaire Paul Mitchell.

Les planteurs d’arbres n’ont pas chômé les mois passés. Pas moins de 16 850 arbres de 22 essences différentes ont pris racines entre novembre et janvier dernier. Parmi cette kyrielle d’essences, on retrouve l’emblématique Noyer Maya, un arbre aux vertus exceptionnelles.

D’autres futurs géants ont été plantés, notamment dans l’aire de conservation Cordillera Escalera, tels le moringa ou le Guazuma crinita. Cette dernière essence peut à âge adulte dépasser les 30 mètres de hauteur et sa présence en forêt est le signe de la fertilité du sol. On plante également cet arbre pour restaurer des forêts dégradées.

Avant d’être plantés sur le terrain par les membres des communautés associées au projet,ces milliers d’arbres ont vu le jour et ont été bichonnés pendant plusieurs mois dans des pépinières locales. Depuis d’autres graines y ont été semées et donneront naissance à de futurs nouveaux arbres qui viendront à leur tour régénérer la forêt une fois plantés.

Publié dans Arbres, déforestation, Forêt, Pérou, Projet | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire