Vous êtes ici: Actualités

Actualités
Rechercher

Reboisement des Landes : 50 000 nouveaux arbres plantés

Après les 30.000 arbres mis en terre dans les Landes en mars dernier, Reforest’Action a réédité l’opération début mai en plantant cette fois-ci 50.000 arbres en compagnie des collaborateurs d’Enterprise Rent-a-Car.

Sept ans après le passage de la tempête Klaus qui a décimé 220.000 hectares de la forêt des Landes, près de la moitié de la surface touchée reste à replanter. L’effort à fournir est donc considérable et chaque initiative contribuant à la reconstitution de cette forêt emblématique est précieuse.

Engagement collaborateurs RSE

C’est dans cette optique qu’un mois après avoir planté 30.000 arbres dans les Landes, Reforest’Action a mis en terre 50.000 nouveaux arbres début mai. Soutenu financièrement par Enterprise Rent-a-Car, ce reboisement a été réalisé en partenariat avec Arbor Day Foundation.

Action RSE

Mardi 3 mai, sous d’épais troupeaux de nuages, une dizaine de collaborateurs d’Enterprise Rent a Car sont venus planter à Moustey (Landes) une partie des 50.000 arbres aux côtés de l’équipe de Reforest’Action et de forestiers locaux.

RSE environnement

Armés de bêches et cannes à planter, les planteurs d’un jour ont ainsi mis en terre plusieurs centaines de pins maritimes, chênes et autres bouleaux.

Team Building Nature

Ces deux dernières essences plantées en lisières de parcelles permettront de réduire le risque de développement de maladies autant qu’elles limiteront les impacts d’une future tempête sur ce peuplement forestier.

Bravo à tous les planteurs pour leur énergie et leur enthousiasme !

Publié dans Arbres, France, Reforestation, Responsabilité Sociétale des Entreprises, RSE, solutions écologiques d'entreprises, Team Building | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Amazonie Péruvienne : 18 000 futurs géants plantés en avril

Beau travail ! Les communautés locales de la région de San Martin ont planté plus de 18.000 arbres le mois dernier. Des jeunes plants qui deviendront des géants.

Notre projet de reforestation en Amazonie péruvienne tourne à plein régime. Alors que 14.000 plants sont actuellement cultivés dans différentes pépinières de la région de San Martin, plus de 18.000 jeunes arbres ont été plantés sur le terrain en avril. Ils deviendront des géants de la forêt dans quelques décennies.

Reforestation tree nursery

Pépinière de capironas

Outre les emblématiques noyers Maya, de nombreuses autres essences ont été mises en terre grâce au soutien financier de notre partenaire Paul Mitchell. Parmi elles, on retrouve les capiornas, cedrelas et autres guapuruvus.

Cedrela tree

Un jeune cedrela mis en terre

A l’instar du noyer Maya, ces arbres peuvent atteindre le toit de la canopée. A âge adulte, un capirona ou un guapuruvu peut culminer à quelque 40 m de hauteur !

Capirona tree

Adulte, le capirona brille de majesté

Ces essences plurielles sont par ailleurs très utiles pour les communautés locales. L’écorce du capirona est notamment utilisée pour soigner les infections dermiques et oculaires, elle est également reconnue comme antidiabétique.

Garapuvu tree

Un jeune garapuvu récemment planté

Planter cette diversité d’essences s’avère aussi très utile pour préserver leur espèce sur le long terme. En effet, plusieurs d’entre elles sont « vulnérables » ou « en danger » d’après la liste rouge de l’UICN.

Publié dans Arbres, déforestation, développement social, Forêt, Reforestation, RSE | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le Partenaire du mois : BOA Energie, accélérateur de transition énergétique issue du bois

Recycleur de déchets bois et jeune partenaire de Reforest’Action, BOA Energie s’engage à planter 1 arbre à nos côtés pour chaque livraison de camion biomasse.

BOA Energie, c’est l’esprit du bois au cœur de l’économie circulaire. Recycleur et transformateur de bois, l’entreprise donne une seconde vie aux déchets ligneux des particuliers, entreprises et collectivités.

Economie circulaire bois

Meubles, contreplaqués, bois d’emballage, etc, BOA ne fait pas la fine bouche lorsqu’il s’agit de valoriser durablement les déchets bois. « Recycler le bois sous toutes ses formes en fin de vie nous permet d’être un acteur actif pour la transition énergétique » note Stéphane Cousin, président de cette PME née en Normandie. Ces tonnes de matières matières, BOA les valorisent en biomasse (plaquette bois, sciure, bois de chauffage) et sols pour aires de jeux.

Aire de jeux

Un sol d’aire de jeux réalisé par BOA

Non content d’être un accélérateur de transition énergétique, BOA va plus loin en s’engageant à nos côtés, dans le cadre de sa politique RSE, en plantant 1 arbre pour compenser chaque livraison effectuée par ses camions biomasse. « Une livraison représente 150 km parcourus en moyenne, soit 150 kg de CO2 émis, ce qui représente le volume de carbone stocké par un arbre lors de sa croissance » confie Stéphane Cousin.

Les quelques 5000 arbres minimums que financera BOA cette année seront plantés dans les Landes sur une parcelle ravagée par la tempête Klaus de 2009.

Publié dans Arbres, Forêt, Reforestation, Responsabilité Sociétale des Entreprises, RSE | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Hypérion : des tours-arbres géantes à énergie positive

Un projet follement innovant de 6 tours-géantes tapissées d’arbres pourrait voir le jour en Inde d’ici 2020. Cet écoquartier vertical produirait alors plus d’énergie qu’il n’en consommerait.

Fruit de l’imagination sans bornes de l’architecte Vincent Callebaut, Hypérion est un projet révolutionnaire qui dessine sans doute les contours de l’architecture du futur. Assemblant 6 tours géantes de 36 étages, Hypérion culminerait à 128 m au-dessus du plancher des vaches.

Hyperion 4

Drapé d’une forêt d’arbres fruitiers, plantes médicinales et autres légumineuses, cet écoquartier vertical renfermerait pas moins de 1000 logements auxquels viendraient s’ajouter des chambres étudiantes, bureaux et autres espaces de loisirs. Côté structure, l’ouvrage serait conçu à 75% à partir de matériaux bio-sourcés tels que le bois issu de forêts durablement gérées.

Hyperion 3

C’est dans la ville de Jaypee Sports City, proche de New Delhi que le projet pourrait sortir de terre d’ici 2020 pourvu qu’il trouve financements et autorisations nécessaires. Une chose est sûre, c’est qu’il ne manque pas d’atouts.

Hyperion 1

La végétation et les espaces agricoles qui recouvrent l’édifice contribueront à renforcer l’autonomie alimentaire de ses habitants. Chaque mètre carré de végétation permettrait de produire 20 kg de fruits et légumes chaque année selon les principes de la permaculture.

Permaculture ville

Au plan énergétique, Hypérion a aussi de quoi séduire. De la tête aux pieds, la bâtisse végétale serait sertie de ceintures photovoltaïques et thermiques. Grâce à elles notamment, le complexe architectural produirait alors plus d’énergie qu’il nen consommerait. Vivement que ce type de projet essaime dans d’autres villes !

Publié dans Arbres, Forêt, Permaculture, Végétalisation | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Monts d’Azur : plus de 2000 arbres plantés dans une réserve biologique

Courant avril, Reforest’Action a planté une haie végétale dans la Réserve biologique des Monts d’Azur, écrin de biodiversité de l’arrière-pays niçois.

C’est un havre de nature juché à 1200 m d’altitude sur la commune de Thorenc. Arrimée aux falaises rocheuses de l’arrière-pays niçois, la réserve biologique des Monts d’Azur s’étend sur 700 hectares de forêts, prairies et zones humides.

Chevaux-de-Przewalski--Thorenc

A l’instar des bisons, chevaux de Przewalski, aigles et autres vautours, plusieurs centaines d’espèces de différents milieux s’y côtoient dans la chaleur de l’été comme dans les rigueurs diaphanes de l’hiver montagnard.

Reboisement Alpes

Pour renforcer l’habitat et le bien-être de cette biodiversité unique, Reforest’Action a planté courant avril 2016 arbres feuillus en haie végétale, longue d’1,7 km, notamment en bordure de route. Cette plantation a bénéficié du soutien financier de notre partenaire Atout Net Services.

Bisons-Thorenc

Pas moins de 9 essences différentes ont été mises en terre parmi lesquelles du mimosa, de l’aubépine, du troène, ou encore du prunellier. Ces nouveaux arbres favoriseront la venue d’une faune frugivore composée de nombreux passereaux et autres rongeurs.

Publié dans Arbres, Biodiversité, Forêt, France, France, Projet, Reforestation, Responsabilité Sociétale des Entreprises, RSE | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire