Vous êtes ici: Actualités

Actualités
Rechercher

La pluie se fait attendre au Sénégal

Alors que l’hivernage, saison des pluies au Sénégal, a débuté en juillet, les précipitations tardent à venir. Une situation qui inquiète certains agriculteurs associés à notre projet de reforestation.

S’il n’a pour l’heure rien d’alarmant, le défaut de précipitations constaté dans la région du Sine Saloum au Sénégal inquiète toutefois ceux qui en dépendent directement : les agriculteurs des villages de la périphérie de Sokone. C’est dans et autour de leurs champs que Reforest’Action plante des arbres depuis 2010 avec notre partenaire local, la SOPREEF.

Agroforesterie Afrique

Un champ de mil après les premières de juin

Les quelques averses ayant arrosé la terre en juin ont favorisé les premières levées de mil. Mais depuis l’or bleu se fait attendre et les cultures voient leur développement ralenti. Simple retard de démarrage pour les pluies ? Pas vraiment. Les climatologues Ouest-africains réunis à Ouagadougou avaient annoncé en mai dernier une pluviométrie modérée pour l’hivernage 2016.

Gageons que les nuages libèrent rapidement la pluie nécessaire à la pousse des cultures qui constituent l’un des socles de la sécurité alimentaire et de l’activité socio-économique locales.

Si vous souhaitez aider les paysans locaux à améliorer leurs sols et protéger leurs cultures du soleil, plantez des arbres dans leurs champs en 1 clic.

Publié dans Arbres, déforestation, Forêt, Projet, Sénégal | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Pérou : plus de 15 000 nouveaux arbres plantés

Les plantations vont bon train au Pérou où quelque 15 000 jeunes arbres ont été mis en terre au mois de juin dans différentes zones de la région de San Martin.

Les mois se suivent et se ressemblent presque au Pérou. Alors que 18 000 arbres ont été plantés en mai dernier, le mois de juin a vu quelque 15 000 nouveaux arbres prendre racines. Tout ça, grâce au soutien financier de Paul Mitchell.

Reforestation Perou

Ces jeunes plants, essentiellement des noyers maya, ont été plantés dans différentes zones de la région de San Martin, au Nord du Pérou, grâce à l’énergie des communautés locales, parties prenantes directes du projet de reforestation.

Un quart des arbres plantés ont notamment été mis en terre dans la zone de conservation régionale « Cordillera Escalera ». Parallèlement aux travaux de reboisement, la production de 1500 nouveaux arbres, notamment des moringas, a été lancée dans différentes pépinières du projet.

Publié dans Arbres, Forêt, France, Projet | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Ile-de-France : 1500 arbres plantés après la tempête et les sécheresses

Fin mars dernier, Reforest’Action a planté 1500 arbres en Ile-de-France sur un projet de reboisement visant à restaurer une forêt touchée par la tempête de 1999 et des sécheresses successives.

1999 : le village de Méry-sur-Marne se trouve sur la route de la tempête Lothar. Les forêts jouxtant cette commune de Seine et Marne sont alors balayées par les vents impétueux d’une nature ce jour-là incoercible. Le calme revenu, le paysage local métamorphosé laisse apparaître des pans de forêts éventrés.

Parmi eux, une parcelle de 2 ha dont les arbres encore sur pieds à l’issue de la tempête n’ont pas été ménagés les années suivantes. Les sécheresses successives de 2003 et 2005 ont achevé de fragiliser ce qui restait du peuplement. Pour redonner vie à ce pan de forêt, Reforest’Action y a replanté 1500 arbres à la fin du mois de mars dernier.

Avec les concours de forestiers locaux, six essences de feuillus, parmi lesquelles du chêne, de l’alisier, du hêtre ou encore du noyer, ont été mises en terre. Réalisée avec le soutien financier du Club des actionnaires de Carrefour, cette plantation contribuera à renforcer la fourniture de services écologiques forestiers, tels que le stockage de CO2 ou la filtration de l’eau.

Vous aussi, vous pouvez planter des arbres en France. Rendez-vous ici !

 

Publié dans Arbres, Forêt, France, France, Projet, Responsabilité Sociétale des Entreprises, Services écosystémiques | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Feux de forêt : les techniques de reboisement qui permettent de réduire les incendies

Cet été encore, des centaines d’hectares de forêts partent en fumée en France et à l’étranger. Caque année, le risque « incendie de forêt » est à son maximum dans l’Hexagone de mi-juin à mi-septembre. Selon l’Irstea (Institut National de Recherche en Science et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture), près de 60 000 feux de forêt sont recensés tous les ans en Europe, soit une moyenne de 500 000 ha brûlés par an, principalement dans les pays de la rive nord de la Méditerranée.

Prévenir les incendies dès la plantation

De multiples méthodes existent en forêt pour limiter les dégâts liés aux incendies tels que l’aménagement de terres vierges afin que le feu ne se propage pas, ou encore l’espacement entre les lignes de plantation.

Un autre moyen existe et n’est pourtant que peu utilisé. En effet, le choix des essences mises en terre et l’établissement de plantations plurispécifiques ont un impact non nul et permet de ralentir la progression des flammes lors d’un feu de forêt.

Plants chataigniers

En effet certaines sont dites pyrophiles (pin sylvestre, eucalyptus, arbousier, bruyère arborescente, etc.), alors que d’autres sont pyrorésistantes telles que le chêne vert, châtaignier, l’olivier et certains autres feuillus transpirent plus qu’une majeure partie des essences résineuses et ainsi aident au ralentissement de la propagation du feu. Des études plus approfondies s’avèrent toutefois nécessaires pour tenter de reconstituer les forêts à l’aide d’essences pyrorésistantes.

En résumé, outre le rôle de préservation de la biodiversité et des services écosystémiques, la diversité des essences forestières est non moins utile dans la lutte contre les incendies. Une raison de plus pour Reforest’Action d’intégrer une pluralité d’essences dans chaque de ses projets de reboisement.

Publié dans Arbres, Forêt, Incendies | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Sénégal : les enfants sensibilisent leurs parents à l’occasion de la Journée de l’Arbre

Début juin, les enfants du village de Keur Seringe Bamba se sont transformés en ambassadeurs de la forêt lors d’une journée d’animations dédiées à l’arbre.

C’est un village de 700 âmes situé non loin de forêts classées et du parc national du Delta du Saloum, sur le flanc ouest du Sénégal. Embarquée dans notre projet de reforestation depuis 8 ans, la petite cité de Keur Seringe Bamba vit toute l’année au rythme de l’arbre.

Sketchs enfants arbre

Les agriculteurs plantent des arbres en agroforesterie dans leurs champs, les parents vendent des graines dont ils tirent des revenus et les enfants planchent régulièrement sur le thème de l’arbre au cours de l’année scolaire. Il fallait bien une journée pour le célébrer.

Assemblee parents

Le 4 juin dernier, parents, enfants, cultivateurs et autorités religieuses se sont donnés rendez-vous au centre du village. Durant une journée entière maillée de chants, poèmes, sketches et dessins, les jeunes ont plaidé pour l’utilité de reboiser auprès de leurs parents et la nécessité de protéger les forêts existantes.

Dessins enfants

Quelques réalisations issues de l’atelier dessin

En 8 ans d’efforts collectifs, Keur Seringe Bamba a planté 40.000 arbres, soit 60 plants par habitant, avec le soutien de Reforest’Action. Fruits d’un partenariat original réunissant l’école, le groupement de cultivateurs et notre partenaire locale la SOPREEF, ces arbres sont les témoins vivants d’un développement durable fécond à ancrage local. Longue vie à eux !

Le saviez-vous ? Vous pouvez planter des arbres au Sénégal en clic, juste ici.

Publié dans Arbres, déforestation, Forêt, Projet, Sénégal | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire