10 500 519Arbres plantés

Si les forêts nous rendent chaque jour des services inestimables, elles sont pour autant encore affectées par la déforestation à hauteur de 10 millions d’hectares déboisés chaque année. L’urgence est, plus que jamais, à l’action collective en faveur de la protection et de la restauration des forêts. Ces actions, intimement complémentaires et toutes deux urgemment nécessaires, fourniront ensemble une part significative de la réponse mondiale à la crise du climat et de la biodiversité.

Protéger et restaurer les forêts mondiales, deux actions urgentes et complémentaires

10/02/2021 - Anne-Lise de Reforest'Action


Catégorie: 

Stéphane Hallaire - restauration des forêts - protection des forêts

Si les forêts nous rendent chaque jour des services inestimables, elles sont pour autant encore affectées par la déforestation à hauteur de 10 millions d’hectares déboisés chaque année. L’urgence est, plus que jamais, à l’action collective en faveur de la protection et de la restauration des forêts. Ces actions, intimement complémentaires et toutes deux urgemment nécessaires, fourniront ensemble une part significative de la réponse mondiale à la crise du climat et de la biodiversité. 

Les forêts nous rendent chaque jour des services inestimables

Les forêts créent une diversité de services écosystémiques essentiels au bien-être humain. Elles constituent le premier puits de carbone des terres émergées et le principal foyer de biodiversité terrestre, fournissent 75% de l’eau douce accessible à l’être humain, forment une pharmacie naturelle grâce à des essences dotées de vertus médicinales, sont de véritables remparts contre les pandémies, génèrent des produits comestibles consommés par 100 millions d’Européens, apportent des moyens énergétiques à plus de 2 milliards d’individus sur Terre... Elles représentent à elles seules l’un des principaux piliers du développement humain, de l’harmonie avec la nature et de la paix entre les nations.

Déforestation et réchauffement climatique : les enjeux de la décennie

Pourtant, la déforestation continue de faire rage à hauteur de 10 millions d’hectares déboisés chaque année, qui alimentent le réchauffement planétaire. En cas d’action insuffisante pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, l’Humanité s’oriente vers une hausse des températures de 3°C qui pourrait tendre jusqu’à 7°C d’ici 2100. La France, notamment, pourrait connaître des pics de chaleur frôlant les 50°C à la fin du siècle. Le besoin de réduction de l’empreinte écologique humaine n’a jamais été aussi grand.

Protection et restauration des forêts : deux stratégies à mener de front

Depuis une dizaine d’années, les textes et les engagements internationaux qui prônent l’urgence de la préservation de l’environnement - et font de la forêt un maillon central - se sont multipliés, à l’instar du Défi de Bonn en 2011, de la Déclaration de New York en 2014 ou encore du rapport du GIEC en 2018. La lutte contre la déforestation émerge par ailleurs au niveau des engagements des États, à l’image de la France qui entend accélérer sa lutte contre la déforestation importée, et cherche à faire évoluer les pratiques des entreprises françaises important des produits issus de terres déforestées, tels que l’huile de palme, le soja, le cacao, le caoutchouc, le bœuf ou le bois.

L’urgence est bel et bien à l’action collective, institutions et entreprises en première ligne. Il est ainsi essentiel de soutenir, dans la décennie à venir, la protection et la restauration des forêts, qui vont de pair. Protection des écosystèmes forestiers existants. Restauration massive et de qualité des forêts disparues ou dégradées. Ces actions, intimement complémentaires et toutes deux urgemment nécessaires, fourniront ensemble une part significative de la réponse mondiale à la crise du climat et de la biodiversité. 

Les règles d’or de la restauration des écosystèmes forestiers

Restaurer un écosystème dégradé, c’est tendre à retrouver l’écosystème d’origine, avant sa dégradation par les activités humaines ou des aléas naturels. Par exemple, dans le cas d’une forêt dégradée par la déforestation, la restauration peut être conduite via la plantation d’arbres qui ont disparu de la zone, ou via la régénération naturelle assistée, qui permet de contribuer à la restauration des forêts sans passer par la plantation. Dans tous les cas, la restauration des forêts se doit d’impliquer des projets de qualité, fondés sur des principes clés tels que ceux définis par l’UICN dans leur concept de FLR (Forest Landscape Restoration).

Ainsi, il ne s’agit pas de créer des champs de bois, composés d’une seule essence d’arbre et à l’unique vocation d’exploitation industrielle, comme c’est le cas aujourd’hui, d’après l’Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 de la FAO, pour 99% des forêts plantées en Amérique Latine ces dernières années. Il s’agit bien au contraire de s’appuyer sur la diversité des essences en tant qu’alliée, afin de recréer des forêts multifonctionnelles, sources de nombreux bénéfices et services écosystémiques, et d’intégrer pleinement les communautés locales au service de la restauration forestière planétaire. En outre, le suivi, dans la durée, des forêts plantées ou régénérées, est primordial pour que la restauration soit effective et durable.

L’ambition de Reforest’Action : 1 milliard d’arbres d’ici 2030

Depuis 10 ans, Reforest’Action s’inscrit pleinement dans cette vision en restaurant des forêts multifonctionnelles fondées sur la diversité des essences d’arbres, afin de développer au maximum leurs services écosystémiques et de renforcer leur résistance face aux aléas naturels. Notre ambition d’ici 2030 : planter et régénérer 1 milliard d’arbres partout dans le monde, grâce à l’inestimable travail de nos porteurs de projets sur le terrain. Ensemble, relevons ce défi ! Contribuons, massivement et collectivement, à la protection et à la restauration des écosystèmes forestiers planétaires. Parce que, plus que jamais, notre avenir s’appelle forêt.

0 Commentaire

Connectez-vous pour rédiger un commentaire

Se connecter

Se connecter
avec vos réseaux sociaux