3 764 505Arbres plantés

Symboles de vie, de sagesse et de pérennité, les arbres sont au cœur de nos vies. Pourtant, bien souvent, nous ignorons la majorité des bénéfices et bienfaits qu'ils nous apportent. Découvrons tous les secrets de ces êtres merveilleux, et leur impact dans nos vies.

Quels sont les bénéfices de nos forêts ?

29/07/2019 - Margot de Reforest'Action


Catégorie: 

arbres - Forêt - bénéfice - environnement - air - social - sylvothérapie

Symboles de vie, de sagesse et de pérennité, les arbres sont au cœur de nos vies. Pourtant, bien souvent, nous ignorons la majorité des bénéfices et bienfaits qu'ils nous apportent. Découvrons tous les secrets de ces êtres merveilleux, et leur impact dans nos vies.

Des bénéfices environnementaux

Un habitat pour la biodiversité

La forêt est avant toute chose l’habitat de 80% de la biodiversité animale terrestre : les espèces animales, végétales et fongiques trouvent refuge à l’ombre des arbres, qui leur prodiguent tout ce dont elles ont besoin grâce à leurs capacités d’épuration des eaux et des sols. Ils régulent également les précipitations et le ruissellement de l’eau, et permettent d’offrir des températures propices à l’habitat de millions d’espèces.

Une solution contre le changement climatique

Grâce à son rôle de régulateur thermique, la forêt se présente également comme la meilleure solution face au changement climatique. A l’intérieur des forêts même, les feuillages réduisent la luminosité des sous-bois et gardent l’humidité de l’air. Mais cette solution impacte également les hommes car les arbres permettent de stocker et de fixer du CO2 : leur impact sur le climat est donc décisif, puisqu’ils réduisent les gaz à effet de serre et pourraient possiblement maintenir la hausse de la température mondiale en dessous des 2°C. 

Des générateurs d’oxygène

En plus de stocker et de fixer du CO2, les arbres rejettent de l’O2, dioxygène nécessaire à notre survie. Les arbres sont donc des générateurs d’oxygène sans lesquels nous ne pourrions pas vivre, et sont alors des atouts contre la pollution. 

Des atouts contre la pollution

Enfin, une forêt urbaine, par exemple, permet la dépollution de l’environnement. Elle purifie et améliore la qualité de l’air tout en filtrant les polluants nocifs, et réduit la pollution sonore.

Les bienfaits environnementaux des forêts profitent ainsi à tous les êtres vivants de la planète, et ne cessent de nous étonner.

 

Des bénéfices sociaux

De plus en plus nombreux dans les villes, les arbres apportent également de nombreux bénéfices sociaux, qui continuent à nous prouver que ces grands êtres verts sont nos compagnons véritables. Nous ne cessons de découvrir leurs bienfaits sur notre santé : en plus de purifier notre air et de nous apporter de la fraicheur, ils ont un effet direct sur notre corps.

Réduction du stress et renforcement de l’immunité

L’équipe de Reforest’Action a expérimenté la sylvothérapie, pratique d’abord développée au Japon et qui gagne le monde entier. Les études des Dr Miyazaki et Qing Li ont en effet prouvé les bienfaits des arbres sur notre corps et notre santé. Les phytoncides qu’ils sécrètent permettent de réduire notre stress, de renforcer notre système immunitaire, ou encore de baisser notre glycémie et les risques cardio-vasculaires. Les médecins incitent donc de plus en plus leurs patients à aller se promener dans les bois pour prendre un « bain de forêt », c’est-à-dire se nourrir de tous les phytoncides produits par les arbres pour se protéger eux-mêmes, et qui nous bénéficient également.

L’impact de la forêt sur notre moral

Mais plus simplement et sans avoir besoin d’aller en forêt, les arbres agissent sur notre moral : des études prouvent que les patients guérissent plus vite et consomment moins d’anti-douleurs s’ils ont une vue sur un arbre depuis leur chambre d’hôpital. De plus, les villes boisées offrent un espace de détente et de promenade, et permettent d’augmenter l’immunité naturelle, de lutter contre la fatigue mentale, ou encore de restaurer nos capacités mentales. 

Les arbres, vecteurs d’apaisement social

D’autres études révèlent également l’impact des arbres sur la cohésion sociale : les espaces boisés sont propices aux rencontres, permettant de réduire l’isolement et de renforcer le lien social. La présence d’espaces verts en ville permet également de réduire les inégalités en termes d’accès aux soins de santé, mais aussi de baisser le taux de criminalité. A Baltimore par exemple, ville où l’on enregistre le plus fort taux d’homicides des Etats-Unis, les espaces bénéficiant d’une couverture forestière notent une baisse de 12% de la criminalité. 

Ils tiennent donc une place importante dans nos vies, que ce soit au quotidien ou en vacances, au détour d’une rue ou lors d’une promenade en forêt, et nous ne pouvons vivre sans eux.

 

Des bénéfices économiques

Si les forêts occupent une place si centrale dans nos vies, c’est aussi grâce à leurs bénéfices économiques : car de nombreux domaines différents, tels que ceux de l’alimentation, de l’énergie, de l’ameublement, de l’aviation, de la chimie ou encore de l’électronique, s’appuient sur les ressources renouvelables issues des forêts. 

Celles-ci se placent alors au cœur de notre vie et de nos besoins, et sont insérées dans notre modèle économique, que ce soit par leurs bénéfices sociaux, qui ont un impact économique (comme la réduction des frais de santé, par exemple), ou par leurs bénéfices économiques directs. 

Les arbres, protecteurs des sols

L’un des bénéfices économiques les plus importants apportés par les arbres est la protection des sols : ceux-ci assurent notre sécurité alimentaire, la conservation de la biodiversité (la biodiversité des sols constitue 25% de la biodiversité mondiale !) et la régulation des changements climatiques. Alors qu’elles sont de plus en plus menacées par le réchauffement climatique, les forêts permettent donc la protection et la conservation des sols.  

Des atouts pour l’agriculture

Le développement de l’agroforesterie prouve également les bienfaits des arbres pour l’agriculture : en plus de filtrer l’eau en profondeur pour éviter la fuite des nitrates et de l’azote dans les nappes phréatiques, les arbres protègent les sols et la biodiversité, apportent de l’ombre aux cultures et les protègent du vent. Ils améliorent également la fertilité des sols et enrichissent les sols cultivés en capturant dans l’atmosphère des éléments essentiels pour les plantes.

La production de fruits pour renforcer la sécurité alimentaire des populations

Avec le développement des « jardins forêts », de véritables îlots d’arbres fruitiers, les arbres permettent également de renforcer la sécurité alimentaire des populations : c’est pourquoi nos projets au Maroc et en Haïti permettent de planter des essences fruitières qui servent à alimenter les populations locales.

En Haïti, la plantation d’anacardiers permet de créer un commerce durable de noix de cajou et de sensibiliser les populations à l’agroforesterie. Au Maroc, la plantation d’arbres fruitiers permet d’alimenter la coopérative agricole Azzahra, spécialiste dans la production de couscous artisanal. Les arbres fruitiers bénéficient donc directement aux populations locales.

La création d’emplois

Enfin, les arbres et les forêts sont insérés dans le cycle économique, en pourvoyant des emplois : d'après notre partenaire Fransylva, la plantation et l'entretien d'un arbre jusqu'à sa croissance complète représentent une heure de travail au total. 

Ces services et bénéfices des arbres et des forêts nous révèlent ainsi à quel point notre vie, mais aussi toute la biodiversité mondiale, dépend de ces écosystèmes : ils représentent ainsi la première solution face à la crise climatique.

0 Commentaire

Connectez-vous pour rédiger un commentaire

Se connecter
avec vos réseaux sociaux

Se connecter