19 786 081Trees planted

Sénégal : sensibiliser les écoliers à la restauration des forêts

En amont du projet de reboisement qui vise à planter 1,3 million d’arbres en trois ans dans la région de Fatick, au Sénégal, un programme d’éducation environnementale est mis en place afin de sensibiliser les écoliers à la restauration des écosystèmes forestiers de leur pays. Conduit par Nébéday, acteur majeur de la reforestation au Sénégal, celui-ci a été initié au sein de 100 écoles entre l’automne 2021 et le printemps 2022.

- 0 comment

senegal - écoliers - éducation environnementale

Maroc : accompagner la restauration des agroécosystèmes et leur évolution vers la production de fruits

Dans la province de Taza située au nord-est du Maroc, le projet soutenu par Reforest’Action et conduit sur le terrain par l’association High Atlas Foundation associe 3000 familles d’agriculteurs et notamment les communautés de femmes au développement de l’agroforesterie. En introduisant au sein de terres agricoles dégradées des essences d’arbres clés qui enrichissent le sol en nutriments, retiennent l'eau et attirent des pollinisateurs, les actions menées sur le terrain permettront aux agriculteurs de développer leurs revenus et leur autosuffisance alimentaire.

- 0 comment

Maroc - agroforesterie - arbres fruitiers

Togo : un projet régénératif au service de la production durable de café et de cacao

Au Togo, le projet d’agroforesterie au sein des filières de café et de cacao initié en 2019 a été renouvelé pour l’année 2021 et 2022. Alors que 65 000 arbres ont pris racine en 2021, la saison en cours permettra la plantation de 35 000 arbres supplémentaires. Régénératif, le projet vise à restaurer les fonctions environnementales des parcelles cultivées tout en générant un impact social et économique additionnel pour les producteurs locaux.

- 0 comment

Togo - agroforesterie - Cacao - café

Mexique : soutenir la production locale de vanille grâce à l’agroforesterie

Au nord de l’État mexicain de Veracruz, près de 92 % des forêts ont disparu en cinquante ans au profit de la création de terres agricoles pour l’élevage intensif de bétail et la production d’agrumes. Alors que le changement climatique favorise la fréquence et l’intensité des cyclones et des vagues de sécheresse, la restauration des couverts forestiers est un enjeu primordial pour la préservation de la biodiversité et la résilience des populations. C’est dans ce contexte que Reforest’Action s’associe à l’Asociación Mexicana de Bosques Comestibles (AMEBOSCO) pour développer l’agroforesterie au sein des champs de vanille, dont le Mexique est l’un des plus grands producteurs au monde.

- 0 comment

agroforesterie - vanille

Au Malawi, l’agroforesterie augmente la subsistance alimentaire et l’autonomie énergétique des communautés locales

Au Malawi, le projet d’agroforesterie financé par Reforest’Action et conduit sur le terrain par l’ONG Inter Aide vise à assurer la subsistance alimentaire et augmenter l’autonomie énergétique des communautés locales en intégrant des arbres, sources de fruits et de bois, autour des champs cultivés. Riche d’une forte dimension communautaire, le projet accompagne les agriculteurs à chaque étape de la création de ces systèmes agroforestiers, de la production des arbres en pépinières à leur plantation et leur entretien. Conçu pour s’échelonner sur trois ans, le programme vise à produire et planter un total de 300 000 arbres au sein de différents villages du district de Lilongwe.

- 0 comment

Malawi - agroforesterie - haies bocagères - sécurité alimentaire - bois énergie

Kenya : assurer la pérennité et l’expansion du projet par un suivi rigoureux et l’identification de nouveaux bénéficiaires

Initié en janvier 2020, le projet d’agroforesterie et de reforestation conduit sur le terrain par Trees for Kenya a permis de planter 410 000 arbres au sein de zones protégées du parc national du Mont Kenya, de fermes et d’écoles des comtés de Tharaka Nithi et Embu. Ce premier volet s’est conclu en décembre 2021 et a bénéficié à plus de 360 agriculteurs. En 2022, le projet se poursuit avec le suivi des parcelles agroforestières créées au cours des années passées et l’objectif de planter 250 000 arbres supplémentaires.

- 0 comment

Kenya - agroforesterie - sensibilisation - écoles - reforestation

Haïti : restauration et sensibilisation aux actions de lutte contre la dégradation de l'environnement

Dans le cadre de ses programmes de reforestation, l’association Agrinotech mène actuellement deux projets dans la localité de Saint-Michel de l’Attalaye. La première phase conduite en 2020, puis la seconde, réalisée entre août et décembre 2021, ont respectivement permis la plantation de 250 000 et 500 000 plantules.

- 0 comment

Haïti - Saint-Michel de l'Attalaye - dégradation - socio-économique - sensibilisation - gestion de l'eau

Roumanie : Un reboisement qui créé du lien

Reforest’Action accompagne désormais son premier projet de reboisement en Roumanie, situé dans le village de Bobâlna. 20 000 arbres ont ainsi été plantés sur 5 hectares pour générer des bénéfices environnementaux et sociaux, tout en permettant de créer du lien à l’échelle locale.

- 0 comment

Europe - Roumanie - Transylvanie - Cluj - ONG - sensibiliser - sensibilisation - restauration d'un écosystème forestier - écosystème forestier - dérèglement climatique - changement climatique - plantation participative - fédérer - héritage - transmission - collaboration

Équateur : créer des synergies vertueuses pour sauvegarder l’Amazonie

Du 4 au 16 mars 2022, Stéphane Hallaire, président fondateur de Reforest’Action et Marc Palahi, directeur du European Forest Institute et président de la Circular Bioeconomy Alliance (CBA), sont partis en Équateur à la rencontre des peuples autochtones d’Amazonie et de représentants du gouvernement équatorien. Leur objectif ? Évoluer vers une approche commune afin de contribuer à sauvegarder la forêt amazonienne. 

- 2 comments

Equateur - communautés indigènes - Forêt - Amazonie

Restaurer les forêts de l’Eastern Cape en introduisant le pourpier en arbre

Dans la province de l’Eastern Cape en Afrique du Sud, l’agriculture intensive provoque de sévères dégâts sur les écosystèmes environnants et la biodiversité. Ces dernières décennies, près de 80 % des 1,5 millions d’hectares de pourpiers en arbres ont en effet été dégradés. Pour pallier ce phénomène, les programmes de restauration sont toujours plus nombreux.

- 0 comment

Eastern Cape - Afrique du Sud - Restauration