7 299 174Trees planted

Depuis septembre 2019, nous soutenons la reforestation de la forêt amazonienne aux côtés de notre partenaire brésilien Rioterra. Le premier volet de notre projet, ancré dans la région de Porto Velho, a été achevé ce printemps, et notre objectif de 120 000 arbres plantés sur plus de 100 hectares a été atteint avec succès. Nous continuerons à développer notre projet au sein de nouvelles zones de l’Amazonie brésilienne dans les mois à venir.

Brésil : le bilan de notre projet de reforestation de la forêt amazonienne

11/06/2020 - Anne-Lise de Reforest'Action


Catégorie: 

Brésil - Amazonie - forêt amazonienne - reforestation

Depuis septembre 2019, nous soutenons la reforestation de la forêt amazonienne aux côtés de notre partenaire brésilien Rioterra. Le premier volet de notre projet, ancré dans la région de Porto Velho, a été achevé ce printemps, et notre objectif de 120 000 arbres plantés sur plus de 100 hectares a été atteint avec succès. Nous continuerons à développer notre projet au sein de nouvelles zones de l’Amazonie brésilienne dans les mois à venir.

Intégrer l’agroforesterie pour réduire la déforestation

Notre projet de reforestation, piloté sur le terrain par notre partenaire Rioterra, se situe dans l’Etat du Rondônia, au sud-ouest de l’Amazonie brésilienne, qui s’inscrit dans « l’arc de la déforestation ». Encouragés par les conseils prodigués par notre partenaire Rioterra, les agriculteurs locaux intègrent l’agroforesterie à leurs pratiques agricoles, qui leur permet de gagner plus de revenus à l’hectare que la culture du soja ou l’élevage du bétail. Ils prennent ainsi conscience de l’intérêt d’un couvert forestier pour leurs cultures vivrières, et de la capacité des arbres plantés dans leurs champs à enrichir les sols cultivés. Notre projet permet ainsi d’accompagner les populations locales vers un mode de production agricole durable et donc de réduire le cercle vicieux de la déforestation. Parallèlement à la réduction de la déforestation, le projet contribue également à la restauration de pans de forêts déboisés via une diversité d’essences locales élevées en pépinières.

Succès du projet après six mois de déploiement

Initié en septembre 2019, notre projet, ancré dans la région de Porto Velho, a atteint son objectif de replanter 120 000 arbres sur plus de 100 hectares. Les arbres ont été plantés aux côtés des communautés locales au sein de deux principales zones :

  • à Nova Mutum Paraná, des plantations d’essences forestières et fruitières ont été réalisées sur des terrains agricoles familiaux ainsi qu’à l’intérieur d’aires de préservation permanentes, légalement protégées par le code forestier brésilien ;
  • à Ji-Paraná, des systèmes agroforestiers ont été implémentés au bénéfice de familles de populations traditionnelles, au sein du territoire indien d’Igarapé Lourde.

Mené avec brio sur le terrain par notre partenaire local Rioterra, le projet a pleinement intégré les communautés locales, sensibilisées aux bénéfices de l’agroforesterie et à l’entretien des arbres plantés. Au cours des prochaines années, Rioterra continuera à assurer le suivi des arbres plantés et la pérénité des systèmes agroforestiers mis en place grâce aux visites mensuelles sur le terrain de leurs experts et des images réalisées par drone.

Reforest’Action continue à soutenir la restauration de l’Amazonie

Dans les prochains mois, notre projet brésilien évoluera vers de nouvelles zones de plantation au sein de l’Etat du Rondônia, et notamment vers la reforestation de réserves extractivistes. Ces territoires, légalement protégés au Brésil, ont pour objectif de préserver les moyens de subsistance et la culture de populations traditionnelles, en leur garantissant, gratuitement et pour une durée illimitée, un accès aux ressources naturelles de ces espaces. En retour, ces populations s’engagent à une utilisation durable des ressources naturelles à leur disposition. La plantation de plus de 200 000 arbres supplémentaires, et notamment d’açai, de noyer d’Amazonie, de palmier pêche et cupuaçu, commencera en octobre 2020 et aura lieu sur des pâturages anciennement brûlés ou dégradés.

Restez connectés pour suivre l’évolution de notre projet !

0 Comment