7 630 662Trees planted

C’est notamment grâce à la participation de nos Reforest’Acteurs ainsi que de nos partenaires Pampers et Leroy Merlin que 37 400 arbres ont pu être plantés sur des parcelles situées près de la commune d’Epernay (51)

Dans la région Grand-Est, 17 hectares de forêt dégradés par les tempêtes de 1999 ont été restaurés

16/09/2020 - Marine de Reforest'Action


Catégorie: 

Forêt - biodiversité - tempête - diversité des essences - Pampers - Leroy Merlin

C’est notamment grâce à la participation de nos Reforest’Acteurs ainsi que de nos partenaires Pampers et Leroy Merlin que 37 400 arbres ont pu être plantés sur des parcelles situées près de la commune d’Epernay (51).

Près de 20 ans après, les dégâts causés par les deux tempêtes successives de 1999, Lothar le 26 décembre 1999 puis Martin le 27 décembre 1999, sont encore visibles et n’ont pas tous pu être encore compensés. Selon l’Inventaire Forestier National et les Services Régionaux de la Forêt et du Bois, près de 140 millions de m3 de bois ont été abattus ou cassés. 

Ce massif de la Marne n’a pas été épargné par les tempêtes Lothar et Martin. Les arbres tombés ont été retirés, et le peuplement s’est ensuite embroussaillé. Les arbres présents sur les parcelles n’étant pas robuste et de qualité, il était préférable de procéder à un reboisement.

Les travaux débutés en janvier 2020 ont été retardés par des pluies importantes, puis une période de sécheresse, et enfin le confinement dû à la crise sanitaire liée à la COVID-19. Ils ont pu être finalisés à la mi avril 2020.

  

Après une préparation du terrain (broyage, sous-solage), les arbres (chêne sessiles, merisiers…) ont pu être plantés et protégés de l’appétit de la faune sauvage. Un vieux hêtre a également été conservé au milieu de la plantation pour des raisons historiques. Il veille sur les jeunes pousses qui viennent d’être plantées.

Cette plantation permettra de recréer un véritable écosystème forestier, grâce à l’installation d’essences locales adaptées au milieu, qui favoriseront également la biodiversité du site.

0 Comment