8 641 493Trees planted

C’est sur la commun de Dainville (55) que nous avons pu restaurer ce massif forestier sur 6 hectares, en plantant plus de 9 000 arbres grâce au soutien de nos Reforest’Acteurs ainsi que de nos contributeurs, Or Brun et Adecco.

Dans la Meuse, implantation d’un mélange d’essences diverses pour enrichir un peuplement dépérissant

13/10/2020 - Marine de Reforest'Action


Catégorie: 

Forêt - biodiversité - diversité des essences - résineux - Or Brun - Adecco

C’est sur la commun de Dainville (55) que nous avons pu restaurer ce massif forestier sur 6 hectares, en plantant plus de 9 000 arbres grâce au soutien de nos Reforest’Acteurs ainsi que de nos contributeurs, Or Brun et Adecco.

Les deux parcelles objet de ce projet étaient précédemment peuplées de pins laricio, plantés en 1940. La majorité d’entre eux sont affaiblis ou morts. La cause de cet échec réside sans doute dans le manque d’eau des dernières années sur des arbres fragiles. Le peuplement a également été envahi par l’épine noire, laissant peu de place à une régénération naturelle.

Il a donc été décidé d’implanter un mélange d’essence variées afin diversifier et d’enrichir le peuplement. Le chantier s’est déroulé au mois de février 2020. Les essences ont été réparties ainsi :

  • 3 000 pins laricio de Calabre
  • 6 000 mélèze d’Europe
  • 100 érable planes
  • 150 merisiers 

Les plants feuillus en diversification ont été répartis de manière aléatoire un peu partout sur la plantation. L’alternance de feuillus et de résineux permettra d’obtenir un peuplement résilient et plus résistant aux aléas naturels. Cette diversité permettra également l’accueil d’une riche biodiversité.

Pour compléter le tout, 43 pommiers seront également plantés, et ce dans un but paysager, en dehors de la surface de plantation du projet.

Ce projet est un bel exemple de transition d'une parcelle en monoculture dépérissante vers un massif diversifié, résilient et adapté au changement climatique !

0 Comment