10 500 638Trees planted

Au nord de la Corrèze, près du village de Peyrelevade, le Moulin de Saint Fourchat est entouré d’une nature luxuriante. Mais à proximité du moulin, une parcelle forestière était en état de désuétude depuis plusieurs années. Fin 2020, elle a fait l’objet d’un reboisement grâce au financement de Reforest’Action. Attaque de scolytes, arbres secs, pins sylvestres dépérissants… Sur cette parcelle de 5 hectares, la forêt nécessitait d’être restaurée et ses essences, diversifiées.

Une nouvelle vie pour la forêt du Moulin de Saint Fourchat (19)

16/02/2021 - Hélène de Reforest'Action


Catégorie: 

France - Normandie - reboisement - attaque d'insectes

Au nord de la Corrèze, près du village de Peyrelevade, le Moulin de Saint Fourchat est entouré d’une nature luxuriante. Mais à proximité du moulin, une parcelle forestière était en état de désuétude depuis plusieurs années. Fin 2020, elle a fait l’objet d’un reboisement grâce au financement de Reforest’Action. Attaque de scolytes, arbres secs, pins sylvestres dépérissants… Sur cette parcelle de 5 hectares, la forêt nécessitait d’être restaurée et ses essences, diversifiées. 

Un trésor de biodiversité au cœur du Limousin

La forêt concernée est campée dans le parc naturel et régional de Millevaches, qui s’étend sur près de 314 300 hectares et englobe 124 communes. Ce site naturel fait partie du Réseau Natura 2000, réseau européen de zones spéciales de conservation pour les habitats et les espèces. Cette région regorge de lacs, cascades, mais aussi de remarquables forêts de résineux

 

Une forêt à restaurer 

La parcelle entourant le Moulin de Saint Fourchat n’avait pas été éclaircie* depuis longtemps et les pins sylvestres qui peuplaient une partie importante de la zone étaient en état de dépérissement. Des scolytes, insectes se nourrissant du bois tendre situé sous l’écorce, avaient aussi pris la parcelle d’assaut, causant d’importants dégâts.

Éclaircir, restaurer, diversifier les essences

Une fois le travail de préparation des sols effectué, les arbres endommagés ont remplacés par de nouveaux plants d’essences variées. Les travaux ont été conduits par le Groupement forestier local des Estremailles au cours de la semaine du 14 décembre 2020, par un temps doux et légèrement pluvieux. 

Un mélange d’essences de feuillus et de résineux a été choisi pour diversifier le peuplement et ainsi favoriser l’accueil de la biodiversité au sein de cette forêt. Grâce au projet, la forêt nouvellement reconstituée sera composée de mélèzes hybrides, sapins de Bornmuller, épicéas communs, cèdres, épicéas de Sitka, châtaigniers, merisiers, frênes communs et aulnes glutineux. 

 

 

Cette opération de reboisement a été rendue possible grâce au soutien d’Engie et du Groupe Delbos

* En sylviculture, l’éclaircie consiste à supprimer certains arbres au profit d’autres arbres pour favoriser leur développement. 

0 Comment