12 079 383Trees planted

Au sein du Parc Naturel Régional de l'Avesnois (59), la parcelle concernée par le projet de Régénération Naturelle Assistée se trouve au cœur d’un important massif forestier. Grâce aux travaux entrepris, le peuplement est aujourd’hui redynamisé et constitué d’essences diverses.

La forêt de Trélon se régénère !

12/04/2021 - Hélène de Reforest'Action


Catégorie: 

France - Nord - régénération naturelle assistée

Au sein du Parc Naturel Régional de l'Avesnois (59), la parcelle concernée par le projet de Régénération Naturelle Assistée se trouve au cœur d’un important massif forestier. Grâce aux travaux entrepris, le peuplement est aujourd’hui redynamisé et constitué d’essences diverses.

Grâce au soutien de Arbor Day Foundation, Engie, Credit Agricole Assurances, Boulanger et BNP Paribas Épargne & Retraite Entreprises, mais également de nos Reforest’Acteurs, ce massif forestier a pu retrouver toute sa vitalité.

Un territoire verdoyant

Dans le département du Nord, le Parc Naturel Régional de l'Avesnois est étendu sur près de 125 000 hectares. Il rassemble 129 communes et plus de 130 000 habitants. Forêts de feuillus, vergers, rivières, moulins au bord de l’eau ou encore prairies bocagères composent le patrimoine remarquable et préservé de l’Avesnois. 

La commune de Trélon, composée de 2798 habitants est située au cœur du Parc Naturel Régional. Elle est surtout connue pour sa forêt, qui existerait depuis la Renaissance ! Elle recouvre 3000 hectares, offrant un relief varié et complexe. Longtemps, elle fut peuplée quasi exclusivement de chênes pour alimenter en bois la verrerie blanche de Trélon, située près du château de Mérode.

Au sein de cet ensemble, les trois parcelles visées par le projet ont pu bénéficier d’un nouveau souffle grâce à la démarche de Régénération Naturelle Assistée entreprise.

Régénération du massif

Avant que le projet ne débute, les parcelles présentaient déjà des signes de régénération naturelle. En effet, de nombreux semis de chênes, hêtres, bouleaux, trembles ou charmes étaient présents au sol. Après les travaux démarrés en janvier 2021, une dizaine d'arbres morts sur pied, ainsi que de plusieurs centaines d'arbres vivants ont été préservés pour permettre de conserver une partie de la biodiversité présente sur le site. 

Afin d’appuyer la régénération de ce peuplement et augmenter sa résilience face aux aléas climatiques comme biologiquesde nouvelles essences de feuillus seront plantées sur la parcelle, à l’hiver 2021. Les essences sélectionnées (châtaignier, grand érable, ou encore fruitiers), adaptées à la station, contribueront à renforcer et à redynamiser le peuplement. La présence de ces arbres viendra couvrir les trouées qui parsemaient la surface du bois.  À l’échelle globale, ce projet de Régénération Naturelle Assistée dans la Forêt de Trélon permettra d’harmoniser le couvert forestier, de pérenniser cet espace naturel et de favoriser la biodiversité, tout en participant à la lutte contre le réchauffement climatique

0 Comment