12 079 383Trees planted

Dans le Puy-de-Dôme, une friche forestière située dans la commune d’Esteil (Auvergne-Rhône-Alpes) a fait l’objet d’un reboisement. Une démarche pour lui permettre de reprendre vie… Et de redevenir un trésor de biodiversité.

Une nouvelle forêt à Esteil, Puy-de-Dôme

08/04/2021 - Hélène de Reforest'Action


Catégorie: 

France - Puy-de-Dôme - reboisement

Dans le Puy-de-Dôme, une friche forestière située dans la commune d’Esteil (Auvergne-Rhône-Alpes) a fait l’objet d’un reboisement. Une démarche pour lui permettre de reprendre vie… Et de redevenir un trésor de biodiversité.

Les parcelles concernées s’étalent sur plus de 5 hectares. Quelques 2615 plants sont venus compléter le peuplement déjà présent au cours de l’été 2020. 

Un village campé dans un parc naturel régional

Esteil est une commune de moins de 100 habitants. Outre son château d’eau datant du XIIème siècle et son église romane, le village est entouré d’une nature luxuriante. En effet, il est situé dans le Parc Naturel Régional du Livradois-Forez, l’un des plus grands parcs naturels de France. Celui-ci s’étend sur 3 départements : le Puy-de-Dôme, la Haute-Loire et la Loire.

Lieu incontournable de promenades et randonnées, il offre également aux riverains et touristes des pistes de ski, lacs naturels… Et des paysages à couper le souffle.

Un projet en faveur de l’environnement

Sur ce délaissé forestier, une coupe rase a été réalisée par l’ancien propriétaire pour récolter les douglas qui y étaient plantés. Le nouveau propriétaire, désireux de répondre aux enjeux environnementaux actuels, a souhaité reboiser ces terrains. Une démarche qui témoigne d’une volonté de maintenir un couvert forestier sur cette zone pour que celle-ci s’insère au sein de cette zone naturelle.

Le projet repose sur plusieurs sessions de plantation pour permettre de reboiser plusieurs petites surfaces. Contrairement au peuplement précédent, uniquement composé de douglas, plusieurs essences ont été choisies pour donner vie à ce nouvel écosystème forestier. Cette diversité d’essences augmentera ainsi la résilience du peuplement face aux aléas climatiques, mais permettra également à une biodiversité riche de l’investir.

À long terme, cette démarche de reboisement donnera lieu à une production de bois gérée de manière durable et responsable. Les arbres du peuplement joueront quant à eux un rôle dans la lutte contre le réchauffement climatique en contribuant à stocker le carbone présent dans l’atmosphère

0 Comment