3 519 342Trees planted

Près de cinquante planteurs étaient rassemblés ce mardi 12 mars à Mont-Saint-Père dans le cadre d'une activité de teambuilding pour redonner vie à une forêt touchée par la maladie de la chalarose. Aux côtés d’une équipe technique d’Enedis Picardie et des enfants de l’école primaire de Beuvardes, nous avons planté 500 jeunes plants sur un total de 10 000 arbres.

500 chênes et fruitiers forestiers plantés dans l'Aisne

03/04/2019 - Anne-Lise de Reforest'Action


Mont-Saint-Père

enedis - teambuilding - plantation

Près de cinquante planteurs étaient rassemblés ce mardi 12 mars à Mont-Saint-Père dans le cadre d'une activité de teambuilding pour redonner vie à une forêt touchée par la maladie de la chalarose. Aux côtés d’une équipe technique d’Enedis Picardie et des enfants de l’école primaire de Beuvardes, nous avons planté 500 jeunes plants sur un total de 10 000 arbres.

Pérennité des écosystèmes : les enjeux de la gestion forestière durable

« La forêt doit se concevoir sur le long terme », explique la propriétaire de la forêt, Madame de Vazelhes, aux apprentis planteurs rassemblés à la Mairie de Beuvardes, juste avant la séance de plantation. « Être propriétaire d’une forêt, c’est être une sorte de passeur : on entretient la forêt pour les générations futures. » Elle rappelle les enjeux de la gestion forestière ainsi que ses difficultés : « L’arbre doit résister aux extrêmes : dérèglements climatiques, excès d’eau ou de sécheresse, maladies… Quand une parcelle est affectée par une maladie, il faut replanter des arbres pour lui redonner vie. »

Restaurer une forêt touchée par la maladie de la chalarose

C’est précisément l’objectif de cette plantation. En plantant un total de 10 000 arbres d’essences variées (chênes sessiles, chênes tubescents, ormes, poiriers forestiers, érables, tulipiers…) sur une parcelle affectée par la chalarose, un champignon qui affecte les frênes et cause leur dépérissement, la forêt va pouvoir se régénérer et mieux affronter les décennies à venir.

Des apprentis planteurs au service de la forêt

Sur la parcelle, les binômes s’organisent. Les techniciens d’Enedis font paire avec les élèves de l’école primaire de Beuvardes et se mettent à l'ouvrage sous les conseils de Jacky Rogalski, le technicien forestier présent sur le terrain. Des protections sont ensuite installées autour des jeunes pousses pour les protéger de l’appétit des cervidés. Après deux heures de dur labeur, l’énergie vive des enfants est toujours intacte : ce sont eux qui motivent leur binôme à continuer à planter !

Tous sont ravis de l’expérience. Une belle après-midi marquée par l’esprit d’équipe !

0 Comment