4 082 394Trees planted

Pour la 2e année consécutive, l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts (OBF), partenaire de Reforest’Action, propose au grand public de recenser des espèces communes, rares et en danger, dans les forêts françaises. Objectif : enrichir la base de données du Muséum National d’Histoire Naturelle.

Observations de la biodiversité en forêt : la saison 2 est lancée !

08/04/2015 - Nicolas de Reforest'Action


Catégorie: 

biodiversité - Observatoire de la Biodiversité des Forêts - forêt française

Pour la 2e année consécutive, l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts (OBF), partenaire de Reforest’Action, propose au grand public de recenser des espèces communes, rares et en danger, dans les forêts françaises. Objectif : enrichir la base de données du Muséum National d’Histoire Naturelle.

Un succès. L’an dernier, la première campagne de l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts, programme lancé par Noé, a permis de recenser des espèces rares dont on était sans nouvelles depuis 30 ans. Pour l’édition 2015, l’OBF voit plus grand. Cette année, chacun d’entre vous pourra identifier pas moins de 42 espèces différentes lors de ses balades en forêts. Et ce tout au long de l’année car en 2015 l’OBF n’hibernera pas ! Vos photos au service du patrimoine naturel Pour contribuer à cette opération de sciences participatives, c’est simple. Lors de vos escapades sous les houppiers, vous observez une espèce référencée par l’OBF. A l’aide de votre smartphone, photographiez-la puis envoyez le cliché sur le site Cardobs (login : foret ; mdp : foret2015). Elle sera ensuite vérifiée par les scientifiques du Muséum National d’Histoire Naturelle. S’ils valident votre donnée, celle-ci viendra enrichir l’Inventaire National du Patrimoine Naturel. Le détail en images.

  Pour ouvrir le bal de la saison 2015, l’OBF vous propose de partir à la recherche de 10 espèces en avril. Zoom sur deux d’entre elles. Le hanneton des pins est comme son nom l’indique coutumier des forêts de pinède. En photo ci-dessus, il se distingue par deux antennes brunes et des ailes tachetées de blanc. Ce hanneton peut mesurer jusqu’à 4 cm. Autre espèce à suivre de près ce mois-ci : le grand calosome. Si vous le croisez, il vous séduira à coup sûr ! Identifiable à sa tête noir bleuâtre et ses ailes striées aux tons métalliques très brillants, ce coléoptère de 3 cm, évolue sous les feuilles, les bois morts ou dans les mousses.

A présent vous savez tout, à vous de jouer, on compte sur vous !

1 Comment
[…] envoyez les données à l