3 380 540Trees planted

Grâce au soutien de notre partenaire Paul Mitchell, quelque 700 lycéens et collégiens du Sud d’Haïti ont reçu et planté en janvier plus de 7000 arbres dans le cadre de notre programme de reforestation scolaire.

Reforestation en Haïti : les jeunes passent à l’action

24/01/2017 - Nicolas de Reforest'Action


Haïti

Haïti - Paul Mitchell - Cacao

Grâce au soutien de notre partenaire Paul Mitchell, quelque 700 lycéens et collégiens du Sud d’Haïti ont reçu et planté en janvier plus de 7000 arbres dans le cadre de notre programme de reforestation scolaire. Dans quelques années, ces jeunes pourront payer leurs frais de scolarité grâce à la vente des fèves de cacao.

7405 : c’est très exactement le nombre d’arbres distribués courant janvier aux élèves de deux établissements scolaires de l’Asile, petite cité haïtienne située au cœur du département des Nippes, dans le sud du pays. Ces derniers jours, l’effervescence régnait au collège MBSH comme au lycée Saint Joseph. La distribution d’arbres était attendue avec impatience depuis plusieurs semaines. Rassemblés dans la cour de leur établissement respectif, plus de 700 lycéens et collégiens ont reçu chacun 10 jeunes cacaoyers. Ils les ont ensuite plantés dans leur jardin familial sur la base des conseils reçus au préalable par le corps professoral et l’agronome de notre partenaire Kaléos. Tout sourires devant leurs arbres en terre, les élèves attendent beaucoup de leurs arbres.

En prenant soin de leurs cacaoyers, les élèves pourront récolter les premières fèves d’ici 4 ans. Ce cacao biologique pourra être intégré dans certaines préparations culinaires et renforcera ainsi la sécurité alimentaire familiale. Autre vrai atout, les récoltes de ce cacao biologique pourront être vendues à un prix certifié équitable à Kaléos qui orchestre et suit le projet sur le terrain. Grâce à ces revenus précieux, les élèves pourront financer leurs frais de scolarité.

Pour assurer le suivi des arbres, un comité éponyme composé de professeurs a été mis en place. Ce comité visitera régulièrement les jardins familiaux pour suivre le bon développement des arbres et prodiguer des conseils au besoin. Chaque visite se soldera par une note qui sera intégrée au bulletin scolaire. Quelle meilleure façon de sensibiliser au développement durable en milieu scolaire ?

1 Comment
formidable cette initiative,