6 066 058Trees planted

Le 7 mars 2020, à Gravelines, dans le Nord, 70 Reforest’Acteurs ont planté des arbres à l'occasion du Mois de la Forêt. L'objectif ? Participer à la création d’une haie sur un terrain appartenant à l’association Essaimances, aux côtés de notre partenaire Les Jardins du Cygne.

Mois de la Forêt : 70 Reforest'Acteurs pour planter des arbres dans le Nord de la France

23/03/2020 - Marine de Reforest'Action


Catégorie: 

haie - agroforesterie - permaculture - Forêt - biodiversité

Le 7 mars 2020, à Gravelines, dans le Nord, 70 Reforest’Acteurs ont planté des arbres à l'occasion du Mois de la Forêt. L'objectif ? Participer à la création d’une haie sur un terrain appartenant à l’association Essaimances, aux côtés de notre partenaire Les Jardins du Cygne.

Réalisation d’une ceinture végétale encadrant un champ destiné à la permaculture 

La haie champêtre réalisée à l'occasion de cette plantation participative exceptionnelle a pour vocation d'encadrer un terrain de 2,6 hectares, destiné à une production maraîchère et fruitière bio et agro-écologique en circuit court, qui mettra tout particulièrement en œuvre les principes de la permaculture.

C’est dans la bonne humeur que les 70 participants, dont des familles avec enfants, ont pu participer à la création de cette ceinture végétale par la plantation de 1 700 arbres et arbustes d’essences diverses, dont certaines mellifères et fruitières, telles que des troènes, des cornouillers, des noisetiers, des aulnes et des sorbiers, mais aussi des chênes, des charmes, des merisiers et des argousiers.

Difficile à travailler, le sol très argileux a demandé des efforts supplémentaires aux planteurs. C’est néanmoins le signe d’une terre très riche, prête à accueillir et faire grandir les jeunes plants !

Dans les zones où la terre était gorgée d’eau, c’est la plantation des cornouillers, des saules et des aulnes qui a été privilégiée. Ils s’y sentiront tout à leur aise.

Au total, ce sont près de 2 500 plants qui seront à terme mis en place sur cette parcelle pour constituer une triple haie.

De multiples bénéfices attendus, tant pour la biodiversité que pour la production maraîchère

La diversité des essences plantées permettra de favoriser une grande biodiversité en attirant notamment les insectes pollinisateurs, mais également les petits mammifères (musaraignes campagnols, mulots…), amphibiens et invertébrés.

Elle servira également de refuge pour certaines espèces d’oiseaux qui y nichent, dont les passereaux. 

La création de cette haie présente de nombreux autres avantages : elle permettra de limiter les impacts du vent, contribuera à la stabilisation des sols mais aussi à leur enrichissement.

Elle sera enfin une source de biomasse non négligeable, qui pourra être utilisée pour la culture.

A terme, c’est une combinaison vertueuse qui verra le jour entre la ceinture végétale et le champ, chacun rendant un grand nombre de services à l’autre !

Nous remercions vivement l’association Essaimances, l’association Les Jardins du Cygne, Bertrand Ringot, Maire de la ville de Gravelines ainsi que les élus de la ville présents lors de l’évènement, et l’ensemble des participants pour ces moments d’échanges et de convivialité !

0 Comment