13 616 930Arbres plantés

Aux côtés de la Société des Amis d'Usambara, une ONG tanzanienne, Reforest'Action finance la plantation d'un million d'arbres dans la réserve naturelle de Magamba, au Nord-Est de la Tanzanie.
En cours de chargement...
{{ map }}

{{ project.name }}

{{ project.countTrees | numberFormatting }} arbre(s) planté(s)

→ Voir le projet
Je plante ici

Un arbre = {{ project.prix }} € TTC

{{ project.name }}

{{ project.countTrees | numberFormatting }} arbre(s) planté(s)

→ Voir le projet

Bénéfices du projet

  • Climat {{ project.countTrees * fixValues.benefits.climat | numberFormatting }} tonne(s) de CO2 stockée(s)

  • Biodiversité {{ project.countTrees * fixValues.benefits.biodiversity | numberFormatting }} abris pour animaux créé(s)

  • Santé {{ project.countTrees * fixValues.benefits.health | numberFormatting }} mois d'oxygène généré(s)

  • Emploi {{ project.countTrees * fixValues.benefits.employment | numberFormatting }} heure(s) de travail créée(s)

Ils contribuent à la plantation

Nombre des Reforest'acteurs : 36 892

Description du projet

Aux côtés de la Société des Amis d'Usambara, une ONG tanzanienne, Reforest'Action finance la plantation d'un million d'arbres dans la réserve naturelle de Magamba, au Nord-Est de la Tanzanie.

Le projet en un coup d'oeil

  • Nombre d'arbres à planter :  1 million
  • Principales essences plantées : ficus, cèdre acajou, chêne soyeux, tulipier africain, pommier, pêcher, avocatier, poirier, prunier, moringa et macadamia…
  • Date de plantation : janvier à décembre 2020

Le contexte

Entre 1990 et 2010, la Tanzanie a perdu 19.4% de sa surface forestière, soit environ 8 millions d’hectares de forêts. Aujourd’hui, elle est encore l’un des pays du monde les plus déforestés, avec 400 000 hectares de forêts détruits par an. En cause, l’expansion des terres agricoles et des pâturages au détriment des forêts, les coupes liées à la production de charbon de bois et de bois de chauffage, et les feux de forêts dues aux activités industrielles.

Notre action et notre partenaire sur le terrain

Un partenariat entre Reforest’Action et la Société des Amis d’Usambara

Reforest’Action s’associe à la Société des Amis d’Usambara, une ONG tanzanienne dont l’objectif est de préserver la très riche biodiversité animale et végétale des monts Usambara, par la plantation d’arbres et la conservation des sources en eau des réserves naturelles de Magamba, Yoghoi-Irente et Jegestal. Reforest’Action finance ainsi la plantation de 500 000 arbres pour la saison 2019-2020, sur un objectif total de 15 millions d’arbres visé par l’ONG. Les arbres prendront racines dans la réserve naturelle de Magamba, au Nord-Est du pays, à proximité de la frontière kenyane. L’objectif de ce projet ? Restaurer la biodiversité des monts Usambara, sensibiliser les populations locales à l’importance des forêts et de l’agroforesterie, et les accompagner dans la gestion durable de leurs arbres.

Les populations locales associées au projet

Au travers de ce projet de reforestation, 204 villages et leurs habitants sont mobilisés pour la mise en pépinières des jeunes pousses lors des saisons sèches (janvier-février et septembre-octobre) et pour la plantation des arbres le reste de l’année. Les pépinières sont installées au sein de 4 écoles et participent au programme scolaire d’éducation à la protection de la forêt que reçoivent les écoliers associés au projet. Elles servent ainsi de véritables laboratoires de science pour les élèves, qui sont initiés à la protection de l’environnement, à la botanique et à l’horticulture, et mettent leurs cours en application en participant aux travaux au sein des pépinières. Après la plantation, les arbres sont monitorés par les experts de la Société des Amis d’Usambara pour s’assurer de leur bonne croissance.

Les essences plantées sur le projet

Plus d’une dizaine d’essences sont plantées sur le projet :

  • Le ficus, le cèdre acajou, le chêne soyeux et le tulipier africain, des essences de haut-jet qui seront plantées au cœur des forêts existantes de la réserve naturelle de Magamba afin de restaurer leur sol, leur couvert et leur biodiversité ;
  • Le pommier, le pêcher, l’avocatier, le poirier, le prunier, le moringa et le macadamia, des essences fruitières qui seront plantées en agroforesterie, sur les parcelles des cultivateurs, afin de protéger les cultures sous-jacentes et de fournir aux populations locales des revenus complémentaires issus de la vente de leurs fruits et graines ;
  • L’Albizia Shimperiana et le Croton Megalacapus, des essences à croissance rapide, qui permettront de mettre à disposition des communautés une ressource en bois durablement gérée afin d’éviter les coupes au sein des forêts existantes.

Les bénéfices

  • Restauration de la biodiversité des monts Usambara, l’un des hotspots de la biodiversité mondiale
  • Préservation du bassin hydrographique de Lushoto Jegestal, qui alimente plus de 20 000 personnes en eau dans les monts Usambara et la ville de Lushoto
  • Création d’un revenu complémentaire pour les populations locales grâce à la vente des fruits et des graines des arbres plantés en agroforesterie
  • Sensibilisation des populations locales au développement durable et à la protection des forêts via l’implication des écoliers dans le programme de reforestation


Actualités du terrain



Photos des projets