1 378 601Arbres plantés

Au Sénégal, Reforest'Action plante des arbres en agroforesterie dans la région de Sokone afin de restaurer des sols érodés par des décennies de culture d'arachide. Plantés par et pour les cultivateurs locaux, les arbres protègent leurs champs et sécurisent leurs récoltes. Les fruits et graines des arbres sont valorisés au sein d'une filière biologique locale et circulaire. Les revenus complémentaires qu'en tirent les producteurs leur permettent de mieux nourrir leur famille dans la durée.

LE PROJET SENEGAL EN BREF

Date de lancement : 2011

Principales essences plantées : manguier, jatropha, citronier, eucalytpus, moringa

Objectifs : restauration des sols, lutte contre la déforestation, autonomie énergétique et développement économique des populations

Type de plantation : agroforesterie

Activités : plantations, valorisation des produits ligneux et non ligneux, développement de filières, production de biocarburant et électricité verte, formation des acteurs locaux, sensibilisation à l’environnement en milieu scolaire.

Partenaires et acteurs associés : Kinomé et la SOPREEF, la mairie de Sokone, l’Agence Nationale d’Electrification Rurale, les écoles locales

 

 


 

LE CONTEXTE : SOLS ERODES ET DEFORESTATION

Les populations rurales du Sénégal dépendent à 80 % des forêts pour satisfaire leurs besoins de subsistance (alimentation, énergie, santé). Or, l'état du couvert forestier se dégrade sous la pression de la production agricole et du bois de chauffage. Pendant de nombreuses années, l’agriculture intensive de l’arachide a érodé les sols et entraîné une baisse des rendements. Les paysans ont aujourd’hui besoin de diversifier leurs cultures par des alternatives viables pour sécuriser leurs récoltes et améliorer leurs revenus. Il leur faut restaurer leurs terres.

Femme triant des graines

 

NOTRE ACTION ET NOS PARTENAIRES SUR LE TERRAIN

Situé autour de Sokone, ville du sud du Sénégal, le projet est conduit sur le terrain par la SOPREEF (Société pour la Promotion de l’accès à l’Energie et à l’Eau dans le département de Foundiougne). Cette entreprise sociale sénégalaise a été créée par un groupement constitué de 600 paysans avec le soutien de l'ONG Présent d'Avenir et du bureau d'étude Performances. Baptisé localement EESF (Energie Eau Solidarité de Foundiougne), le projet met à contribution les communautés des villes et villages de Sokone, Keur Saloum Diane, Nioro Alassane Tall, Djilor, Keur Sambare, Keur Serigne Bamba, Passi ou encore Diosson. Ils gèrent les pépinières, plantent sur leurs terres et bénéficient des fruits de leur travail et de leurs arbres. Ils sont entrepreneurs et acteurs de leur propre développement. Les arbres plantés, d'essences variées (manguiers, jatrophas, citroniers, eucalytpus, moringas) sont suivis pendant les deux premières années, les plus critiques de leur développement. Si un arbre dépérit avant, un autre arbre est replanté. Le contrôle de la qualité du projet est assuré par la société française Kinomé.

 

 

LES BENEFICES DU PROJET

Sécurité alimentaire grâce à l'agroforesterie

Planter des arbres en agroforesterie, dans et autour des champs, permet de protéger les cultures vivrières qui leur sont associées (sorgho, mil, arachide) et à sécuriser ainsi l'alimentation des villageois.

Développement de filières économiques à partir des arbres

Les arbres plantés permettent aux communautés locales d'améliorer leurs revenus grâce à la vente de produits issus des arbres tels que les fruits. Les graines sont également valorisées en huile distribuée à échelle régionale et internationale. A terme, la transformation de cette huile en biocarburant permettra également aux populations de diversifier leurs sources d’énergie.

Education au développement durable

Grâce via notre programme scolaire, les écoliers sont sensibilisés aux enjeux de l'arbre et des forêts afin qu'ils en deviennent les premiers défenseurs. Chaque année, ils plantent des arbres autour de leur école.