1 378 601Arbres plantés

En 2013, la forêt nationale de Stanislaus, située au cœur de la Californie, aux portes du Yosemite National Park, a été dévastée par l’incendie Rim. Reforest’Action œuvre sur le terrain à faire renaître une partie de cette emblématique forêt américaine.

LE PROJET ETATS-UNIS EN BREF

Date de lancement : 2016

Principales essences plantées : pin jaune, pin à sucre, cèdre blanc de Californie, sapin du Colorado, pin Douglas

Objectifs : restauration d'écosystèmes dégradés par un incendie, régénération de la biodiversité

Partenaires et organismes associés : U.S Forest Service

 

 

 

 

 


LE CONTEXTE

L’incendie Rim est le troisième plus grand feu de forêt dans l’histoire de la Californie, et reste un record jamais égalé dans l’histoire du Sierra Nevada. Il s’est propagé pendant neuf semaines, du 17 août au 24 octobre 2013, dévastant plus de 100 000 hectares de forêts, malgré l’intervention de plus de 5 000 pompiers. Outre le couvert forestier, l’incendie a sévèrement affecté la faune locale en détruisant son habitat naturel.

 

NOTRE ACTION ET NOS PARTENAIRES SUR LE TERRAIN

Dans ce contexte, Reforest’Action prend part au Rim Fire Recovery Project, un projet de reforestation massive mené sur le terrain par U.S Forest Service, l’agence du Département de l’Agriculture des Etats-Unis en charge de l’administration des forêts publiques du pays.

 

 

 

LES BENEFICES DU PROJET

Restauration du paysage

Le projet vise à reconstituer la forêt brûlée en plantant les différentes essences de conifères qui la peuplaient avant la catastrophe - pin jaune, pin à sucre, cèdre blanc de Californie, sapin du Colorado et pin Douglas - afin de restaurer le paysage de l’un des plus beaux parcs nationaux des Etats-Unis.

Régénération de la biodiversité

Le reboisement permettra également de développer un écosystème riche et équilibré en faisant revenir les animaux, tels que la chouette tachetée et l’autour des palombes, deux espèces emblématiques de la région, ou encore le cerf, qui dépend du couvert forestier pour se rafraîchir et se dissimuler des prédateurs.