4 083 012Trees planted

La forêt de Chevry-Cossigny, touchée par la maladie de la chalarose, a commencé sa régénération grâce à la plantation de 5000 jeunes arbres dans le cadre du partenariat entre Reforest’Action et Enedis.

La forêt de Chevry-Cossigny se régénère grâce à ENEDIS

26/12/2018 - Anne-Lise de Reforest'Action


Catégorie: 

enedis - chalarose - frênes - reboisement - France

La forêt de Chevry-Cossigny, touchée par la maladie de la chalarose, a commencé sa régénération grâce à la plantation de 5000 jeunes arbres dans le cadre du partenariat entre Reforest’Action et Enedis.

Ce 10 décembre, une équipe d’ENEDIS était présente sur le terrain aux côtés de leur Directeur Territorial pour participer à la plantation des arbres financés dans le cadre du partenariat national Reforest’Action - Enedis : 1 arbre planté tous les 20 comptes clients ouverts en ligne !

Le massif de Chevry-Cossigny, principalement composé de frênes atteints de la maladie de la chalarose ainsi que d’un taillis dépérissant, a bénéficié de l'implantation de chênes et de fruitiers forestiers afin de recréer un massif d'essences mélangées, riche en biodiversité.

La chalarose, maladie apparue en Pologne au début des années 1990, continue à s’étendre en Europe depuis le début du XXIe siècle. Ce champignon, qui s’attaque aux frênes, est responsable du flétrissement des feuilles, de la nécrose des tiges et du dessèchement des branches, qui amènent à la mort des arbres touchés. Selon l’INRA, les plus graves dépérissements se produisent aujourd’hui dans le Nord et dans l’Est de la France. Dans ces régions, on estime que sur 100 individus touchés par la maladie, un seul y survivra.

La campagne de reboisement menée à Chevry Cossigny vise donc à restaurer la forêt et lui redonner vie en remplaçant les frênes malades par de nouvelles essences d’arbres.

0 Comment